Réaliser une interview : conseils

Voici quelques conseils pour t’aider à préparer et à mener ton interview. Faire un entretien ne s’improvise pas. 

  1. Demande d’interview

Chercher un témoin pertinent (le plus intéressant par rapport au sujet traité).

Le contacter.

Se présenter : école, âge, prénom, …

Indiquer le thème traité, lui dire pourquoi tu l’as choisi comme témoin, comment tu as eu ses coordonnées, …

Fixer un rendez-vous. Préciser une durée approximative et la forme de l’entretien (enregistrement, film, …)

Demander l’autorisation d’enregistrer l’entretien. Expliquer au témoin que c’est important pour ta recherche de partir de ses propos originaux. Faire signer au témoin un document qui t’autorise à diffuser l’entretien.

Demander éventuellement au témoin de préparer des archives, des anciennes photos, des objets, …

  1. Recherche des informations
  • T’informer sur le témoin (son parcours, ses expériences, …)
  • T’informer sur le sujet

La recherche d’informations est importante pour deux moments :

  • Au moment de l’entretien : mieux tu connaîtras le sujet, plus ton interlocuteur se sentira à son aise pour te parler. De plus, tu pourras poser des sous-questions au témoin, approfondir, demander des précisions, …
  • Après l’entretien, tu pourras plus facilement replacer les propos du témoin dans leur contexte historique, les critiquer.

A la fin de cette étape, te demander ce que tu sais déjà et ce que tu voudrais encore savoir.

N’hésite pas à emporter l’un ou l’autre document (photo, article de journal, …). Peut-être te sera-t-il utile au moment de l’entretien pour aider le témoin à se souvenir et à raconter.

  1. Préparer le questionnaire

Cible les thèmes que tu vas évoquer avec le témoin. A partir de chaque thème, rédige une série de questions ouvertes et fermées.

Il y a plusieurs types de questions possibles et avec une même question, chacune recevra des réponses différentes… Petits exemples :

  • La question peut être ouverte ou fermée:?
  • Fermée (on y répond par oui ou non): Etes-vous pour ou contre la peine de mort?
  • A choix multiples: Etes-vous pour la peine de mort ou la prison à vie?
  • Semi-ouverte (attend une réponse brève): Combien de peines de mort ont été prononcées…?
  • Ouverte: Que pensez-vous de la peine de mort?

                

  • La question peut être primaire ou secondaire : ??

?Primaire: question brève qui attend une réponse courte et précise. Ce type de questions peut être utilisé pour le démarrage d’un nouveau thème. Elles sont rédigées à l’avance.

Ex: Quand avez-vous commencé à militer contre la peine de mort ?

- Secondaire : questions qui vont approfondir un aspect. On les appelle aussi ‘questions de suivi’. Ces questions ne sont pas toutes préparées : elles peuvent venir spontanément, pendant l’entretien. Il est donc important de bien écouter ce que dit le témoin.

             Ex: vous dites que vous aviez 16 ans quand l’affaire du dernier condamné à mort en France a eu lieu. Qu’avez-vous pensé à ce moment ? Et aujourd’hui, pensez-vous la même chose ?

  • Formulation des questions : attention à la manipulation… !

Il faut éviter d’influencer l’interlocuteur en disant dans la question la réponse qu’on attend :

            Que pensez-vous de la peine de mort ?

Ne pensez-vous pas que la peine de mort est … ?

Abolir la peine de mort, c’est un combat du siècle passé, non ?

Fais relire ton questionnaire par quelqu’un d’extérieur (parent, ami, professeur, …). Il pourra attirer ton attention si un élément n’est pas tout à fait clair.

Pour t’entraîner, exerce-toi avant : comment vas-tu amener ton témoin à expliquer ce qu’il raconte ? À aller plus loin dans son témoignage ?

Avant de partir, vérifier le matériel : tester le son, prendre des piles de rechange, … Au moment de ton inscription, il faudra que tu télécharges l’interview sur le site internet.

 

  1. Au moment de l’entretien :

 

  • S’installer : Mettre le témoin à l’aise. Prendre  quelques minutes avant de commencer pour démarrer sereinement. Veiller à ne pas avoir de bruit parasite. Placer judicieusement le micro.
  • Film video : placer le témoin de façon à ne pas avoir de contre-jour, à ce qu’il regarde l’interviewer (et non la caméra) .
  • L’interview se prépare mais ne se prévoit pas ! Comme dans toute rencontre humaine, il y a une part de spontanéité qui rend l’aventure encore plus enrichissante. De plus, il faudra adapter l’entretien à la réalité du moment. Relancer une question pour une précision, saisir une confidence, …
  • Pendant l’entretien, commencer par des questions neutres, primaires (voir ci-dessus)
  • Si le témoin parle ‘trop’ : pose-lui plutôt des questions fermées ou semi-ouvertes
  • S’il ne parle pas assez, pose-lui plutôt des questions ouvertes.
  • Par moment, tu peux laisser le témoin s’éloigner un petit peu du sujet, raconter. Cependant, pense à reformuler les propos du témoin pour reprendre le contrôle de l’entretien, revenir au sujet.  Ex : tout à l’heure, vous disiez que …
  • A la fin de l’entretien, remercier le témoin.
  • Réécouter l’enregistrement et prendre note de la structure.

 

 IMPORTANT :

Ton témoin t’autorise à l’enregistrer/ à le filmer

Dans ce cas, fais-lui remplir et signer le document d’autorisation téléchargeable ici

Ton  témoin ne t’autorise pas à l’enregistrer / le filmer

Explique-lui que c’est très important pour toi de garder une trace de l’entretien. De notre côté, nous nous engageons à ne pas mettre en ligne des données pour lesquelles nous n’avons pas reçu d’autorisation. Si nécessaire, ton témoin peut prendre contact avec Catherine Soudon (service éducatif :  soudon.c@kbs-frb.be, 02 545 08 06)

 

Pour plus d’informations , voir par exemple: http://www.clemi.org/fichier/plug_download/35938/download_fichier_fr_interview.pdf

http://www.enseignons.be/secondaire/preparations/6801-interview-radio-questions

http://www.clg-mignet.ac-aix-marseille.fr/cyber_cinema/IMG/pdf/fiche_interview.pdf

 

Pour apprendre à poser sa voix : http://www.clemi.org/fichier/plug_download/35943/download_fichier_fr_radio.diction.pdf